CITATION

Quelle est votre opinion au sujet du Ciel et de l'Enfer ? Je préfère ne pas vous répondre, j'ai des amis des 2 côtés. Jean Cocteau


samedi 11 avril 2015

L'ail des ours, morilles et fleurs !

Ajout du 10/04/2015 : Je ne peux participer à la photo de la semaine mais je passe vous voir ce soir et demain. 
Pour voir ceux qui participent rdv chez Amartia.

L'ail des ours.
 
Vous connaissez ? 

C'est un peu comme une madeleine de Proust pour moi.
Tous les ans d'avril à juin il pousse dans nos forêts, ici c'est "ma" productrice de légumes qui m'en ramasse sous ses chênes, enfant c'est avec mon père que j'allais le ramasser.


Les feuilles : attention à ne pas les confondre avec le muguet qui pousse à la même saison et qui lui est un vrai poison ! 



Les boutons et la fleur un peu ouverte. 





Pourquoi je vous en parle ?
Parce qu'en dehors d'en faire un délicieux pesto pour mettre avec des pâtes, dans la salade, sur des toasts, pour assaisonner des plats etc,etc, etc ...., j'en fait avec "mes" œufs de belles omelettes et de délicieux œufs cocotte. 

Pour les boutons ça se prépare comme des câpres, au vinaigre ou au gros sel mais il en faut une belle quantité. 

C'est aussi une plante qui vous veut du bien ! Pour en savoir plus : clic et clic.

Evidemment j'ai oublié de photographier les œufs cocotte avant de les manger, il faut dire que cette cuisson a du mal à patienter !-o) 



Aussi j'en profite pour vous parler d'un autre produit roi du printemps, les morilles ! 










Qui ce sont terminées en brouillade, que j'ai pensé à photographier en vitesse avant de la servir dans des assiettes creuses bien chaudes. 





Pour 2 pers gourmandes !-o)))
- 4 œufs entiers battus + 2 jaunes,
- les morilles revenues dans un mélange huile/beurre, salées    et poivrées auxquelles, on peut ajouter une persillade très 

   faible en ail (pour ne pas tuer le goût des morilles) à la fin
  de leur cuisson. 
- un cuillère à soupe de crème fraîche épaisse.

Mettre les œufs battus dans un saladier au bain-marie, ou si comme moi vous avez un petite sauteuse à fond très épais, faire fondre du beurre, lorsqu'il est mousseux ajouter les œufs battus, laisser prendre sans cesser de tourner, à mi-cuisson ajouter les morilles, touiller toujours.
Hors du feu ajouter la crème fraîche et les deux jaunes.
Bien mélanger et servir dans des assiettes creuses et chaudes avec des tranches de pain de campagne grillée. 


                                                                        ☼☼☼☼☼


Et puis, des fleurs de printemps pour mes amies amoureuses des jardins et aussi pour tous mes visiteurs ! 


Des tulipes : 







Un cœur ? 




















Et puis des campanules ?????? Je ne suis pas sûre !-o)

Avec fourmi : 






Avec abeille ? 






Gros bisous à tous.
Bell
e journée.
Mireille. 

Ajout du 10/04/2015 : Je ne peux participer à la photo de la semaine mais je passe vous voir ce soir et demain. Pour aller voir ceux qui participent rdv chez Amartia.  


37 commentaires:

  1. Roooh, la, la, tu me mets l'eau à la bouche avec tes morilles !!! L'ail des ours, y en a pas chez moi, les ours n'y habitent pas :-) Non, mais j'y prêterai attention maintenant que je sais à quoi ça ressemble...
    Bon jeudi Mireille et GROS BECS !

    RépondreSupprimer
  2. Les morilles je connais mais pas l'ail des ours !
    Images délicieuses dans tous les sens du terme.
    Gros bisous Mireille
    Marie-Ange

    RépondreSupprimer
  3. J'ai déjà déjeuné mais miam, miam :)
    Merci pour ton billet tout en couleurs, il chatouille les papilles et les yeux.
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  4. Yummmmm je mettrai bien à table moi ! lol Des morilles, j'adore ! L'ail des ours c'est plein de vitamine C, mais je serai bien fichue de le prendre pour du muguet ! lol
    Merci Mireille, et bon appétit, j'ai à nouveau faim là tout à coup, Rooo la gourmande que je suis ! lol
    Gros bisous et merci pour la recette !

    RépondreSupprimer
  5. il n'y a que les fleurs qui ont du coeur chez toi Mireille ! tu n'as pas une once de honte à nous étaler tes merveilles sous le nez ??? je ne suis pas du tout amateur de truffe mais ta brouillade aux morilles... je bave sur le clavier
    ,-)))
    gros bisous

    RépondreSupprimer
  6. Hummm , bien tentante , cette brouillade !
    Les dernières fleurs blanches , je crois bien que ce sont des liserons (mais vu mes connaissances en la matière , méfi !)
    J'ai un faible pour les fleurs échevelées ,celles qui ont du vent dans les plumes , alors là je suis aux anges ..!
    Bisous , et bonne fin de journée !

    RépondreSupprimer
  7. merci pour ce beau billet bonheur (parfait avant de repartir au boulot) ça fait du bien..
    c'est très appétissant la brouillade. Et les fleurs sont très jolies,
    bisous
    Laurence

    RépondreSupprimer
  8. J'ai déjà acheté et consommé des pâtes italiennes à l'ail d'ours... quant aux champigons je préfère les cépes mais ta recette a l'air délicieuse...le tout accompagné de jolies fleurs printaniéres. Merci Mimi et gros bisous

    RépondreSupprimer
  9. Waouhhh ! Les photos ! Magnifiques ! Bravo ma Mi.
    Chez moi il n'y a pas ces fleurs, mais des campanules oui... Les pétales sont séparés, j'en connais des blanches et des bleues... Mais peut-être que chez toi elles portent ce nom... Les tulipes sont splendides ! Toute frisottantes...
    Des morilles je n'en ai fait que des sèches et elles étaient pleines de sable... Presque impossible à supprimer ! Je n'ai plus jamais osé en acheter. Je vais regarder chez mon marchand de légumes qui a un grand choix de champignons...
    Pour l'ail d'ours, je suis sûre en avoir vu dans nos forêts, je croyais que c'était du muguet mais la fleur était comme celle que tu nous montres ! Est-ce qu'en l'écrasant dans les mains ça sent l'ail ? Je suppose que son nom vient de là... Attention aux renards... Un ado de 15 est mort en jouant au foot et sans doute qu'il s'est essuyé les mains sales contre lui et avec la transpiration... Le pipi de renard peut-être mortel... Ils ont fait une battue ce week-end...
    Belle soirée à vous deux. Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  10. Et bien c'est malin ... voila que j'ai à nouveau faim maintenant !!! L'ail des ours je connais ... mais seulement de nom ! Pour les fleurs les dernières ressemblent à du volubilis mais ce sont les feuilles qui me posent problème ! En tous cas jolies photos très printanières !
    Très belle soirée, bisous !
    Cathy

    RépondreSupprimer
  11. De l'ail des ours, je ne connaissais que le nom... voici l'image. Merci Mireille.
    L'omelette aux morilles est un plat irrésistible, un véritable luxe pour les papilles.
    Et puis toutes ces belles fleurs à coeur. Un billet rempli de plaisir.
    Belle soirée.
    Bises de la capitale.
    Evelyne

    RépondreSupprimer
  12. Merci Mireille. Tu viens de répondre à une question que je me pose chaque printemps. Je me demandais vraiment ce que c'est que cette plante qui pousse au début de la colline sous les chêne et qui n'est pas du muguet. Samedi je vais aller faire un bout de balade avec Mlle Hisia pour voir si j'en trouve.
    Les morilles me ramène très loin en arrière, dans la Seine et Marne de mon enfance. C'est tellement bon.
    Et merci pour le bouquet de fleurs. J'en manque un peu ici à cause des vandales aux sabots fendus...
    Bisous Mireille.
    Douce soirée
    Nat à Chat

    RépondreSupprimer
  13. Quel billet délicieux !
    Je ne connaissais pas l'ail des ours, je vais attention maintenant.
    Biz

    RépondreSupprimer
  14. Tout est délicieux chez toi, de la cuisine aux fleurs !

    RépondreSupprimer
  15. Merci pour toutes ces bonnes et belles choses ! Que de saveurs et couleurs qui attisent nos papilles et nos yeux !
    Bonne journée Mireille ! Bises !

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour Mireille
    Je connaissais l'ail des ours mais jamais vu comme ici ..
    Les morilles on en trouve pas beaucoup par chez nous ..mon mari ce serait regalée avec ton omelette !!
    Les Tulipes chez nous pas encore en fleurs vraiment !!
    Merci pour ce bel article
    Bises

    RépondreSupprimer
  17. Merveilleux cadeau, de magnifiques fleurs ainsi que de très belles morilles !
    Très bon week-end à toi !
    Bises Cath.

    RépondreSupprimer
  18. çà y est j'ai faim!
    et pas de brouillade en vue!
    tant pis ce sera des asperges ce soir !
    gros bisous
    sophie

    RépondreSupprimer
  19. que de belles fleurs et des champignons qui semblent bien bons

    RépondreSupprimer
  20. tu es la reine des champignons et des morilles à l'ail des ours .. gros bisous et bon appétit

    RépondreSupprimer
  21. les morilles ,jamais mangé avec l'oeuf...l'ail des ours , malade après avoir mangé au resto...les tulipes j'aime ! et les fleurs..ressemblent à du liseron amélioré :))) bisou

    RépondreSupprimer
  22. Je suis revenue pour voir s'il restait de l'omelette... :-)
    GROS BECS ma joueuse performante !!!

    RépondreSupprimer
  23. Merci Mireille pour ce jol billet des tes belles photos et la ecette aussi!
    Bonne semaine
    Bisous

    RépondreSupprimer
  24. Superbe et très certainement délicieux. Je ne connaissais pas cet ail des ours. Bises et à très bientôt

    RépondreSupprimer
  25. Hum! Superbe page qui sent bon l'omelette aux morilles et j'en prends aussi plein les mirettes en admirant de haut tes tulipes !!!
    Bon week-end Mireille !
    Bises ensoleillées après une petite pluie ce matin

    RépondreSupprimer
  26. Bonjour Mireille,
    Jolies photos de fleurs ! Je connais l'ail des ours, mais je ne sais pas le cueillir, j'aurais trop peur de me tromper. Je l'achète en pot tout prêt ! Et dans les pâtes, c'est délicieux !
    Merci pour votre fidélité à mon blog, alors que je suis peu présente actuellement ... Merci ..merci !
    Je vous souhaite une très bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
  27. Quelle idée, mais quelle idée j'ai eue de venir te voir après avoir dîné !!!! Voilà que je m'attablerais de nouveau volontiers pour déguster ta brouillade aux morilles... Quant à l'ail des ours, on en trouve parfois chez nous, mais je ne l'ai jamais cueilli d'autant plus que l'on m'avait dit que certaines parties de la plante sont toxiques... Je serais bien capable de faire une brouillade avec les mauvaises parties et des amanites phalloïdes... ;-)))
    Quant aux fleurs, moi aussi j'ai pensé à des fleurs de liseron, mais la seconde photo me fait un peu penser à des cistes... Il va nous falloir des connaisseurs pour l'identification.
    Gros bisous à toi Mireille ainsi qu'à Antoine et merci pour cette belle page, colorée et gourmande :-)

    RépondreSupprimer
  28. Un régal de lire ta page ! Les fleurs :délices pour les yeux - les morilles : Ah ! Délices pour le palais et pour tout le reste, on va se coucher moins bête ! Je te souhaite une belle semaine et te fais de gros, très gros, bisous !

    RépondreSupprimer
  29. je n'ai jamais mangé de morilles
    je crois que je vais donner un coup de fourchette dans ton assiette heureusement
    je passe à table rapidement , mon ventre fait des gargouillis
    tes fleurs c'est des Cistes il en existe des mauves et des blancs
    bisous

    RépondreSupprimer
  30. merveilleux billets et oui j'aime les morilles et je connaos bien l'ail sauvage

    RépondreSupprimer
  31. et un billet qui a les couleurs et les senteurs du printemps

    RépondreSupprimer
  32. MERCI À TOUTES ET TOUS POUR TOUS VOS GENTILS COMMENTAIRES.
    GROS BISOUS ET BELLE SOIRÉE
    MIREILLE



    RépondreSupprimer
  33. Sais tu que je n'ai jamais vu de morilles de ma vie ? Impensable non ? Bisous

    RépondreSupprimer
  34. Un billet de saveurs et de couleurs...
    J'ai parcouru rapidement les commentaires et je m'aperçois que personne ne semble avoir identifié ton "liseron" ou "campanule"! Il s'agit du Convolvulus cneroum ou Liseron de Turquie. Je suis tombée en arrêt dans une jardinerie, en Oléron d'abord, puis à Nauplie ensuite, je raffole de sa floraison et de son feuillage argenté! Mes soeurs en ont donc reçu un exemplaire chacun, mais hélas, aucun des deux n'a survécu. Certainement que cette plante préfère vivre en sauvage dans des terrains pauvres et secs...
    Merci et bonne fin de journée!

    RépondreSupprimer
  35. est-ce-que vous aussi faites la soupe de morilles et pointes d'houblon?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et non, on ne trouve pas de houblon dans le coin !
      Je vais essayer d'en trouver

      Supprimer

Un petit mot ?
Un grand merci !