CITATION

Quelle est votre opinion au sujet du Ciel et de l'Enfer ? Je préfère ne pas vous répondre, j'ai des amis des 2 côtés. Jean Cocteau


mardi 1 juillet 2014

AU REVOIR MA PETITE PRUNETTE (blog en pause)



Notre Prunette  nous a quittés hier après-midi tout doucement dans mes bras. 



Elle est partie de l'autre côté du pont rejoindre tous ses grands frères et toutes ses grandes sœurs qui ont partagé la vie de notre famille, tous ses amis disparus du Kali's Club, ainsi que tous les autres et,  son amoureux Fanello de la Tribu de Paola ( clic) parti lui il y a deux ans. 




Elle avait 20 ans depuis avril et vivait avec nous depuis bientôt 10 ans. 



Elle avait auparavant partagé la vie de ma maman et, nous l'avons chérie depuis le décès de celle-ci en 2005. 




C'est aujourd'hui pour nous comme une double peine. 

Je mets mon blog en pause, c'était prévu pour la fin de la semaine mais, je pense que vous comprendrez....... 





Vos messages seront bien sûr les bienvenus, je n'y répondrai peut-être pas tout de suite.
Veuillez m'en excuser par avance. 



Mireille, Antoine et pour la dernière fois, 

                                   Prunette






samedi 21 juin 2014

PHOTO DE LA SEMAINE 89


Aujourd'hui c'est l'été et pour le fêter je vous offre un petit concentré de végétation méditerranéenne.  

Cyprès a gauche, bougainvilliers et caché derrière les dattes du palmier, l'olivier bien sûr. 



Port de la Figueirette. Théoule sur mer. Le 15-06-14 temps mi-figue mi-raisin. 

Pour voir d'autres belles fleurs et aussi d'autres beaux clichés, rendez-vous chez Amartia





Beau samedi à tous.
Gros bisous.
Mireille


vendredi 20 juin 2014

Pâtes aux courgettes et Taleggio comme un risotto crémeux.

Certains appellent ça un "pâtitto" ou bien un "risotto de pâtes".
Personnellement,  je ne me fais ni à l'un ni à l'autre,  je vous laisse donc le choix. 






Le Taleggio est un fromage qui tient son nom de la petite commune italienne du même nom. 
Il est produit dans la région de Bergame, province de Lombardie. 
De forme carrée, il se consomme à maturité, c'est à dire crémeux. Comme celui-ci acheté à Pavie. 



 La garantie d'origine est l'empreinte caractéristique à quatre lobes du  Consorzio tutela Taleggio visible sur la surface de chaque fromage, même vendu à la coupe.    



 J'ai mis une photo du net car le mien étant un peu plus "mûr", l'empreinte était moins visible 

On en  trouve maintenant en France chez tous les bons fromagers et même dans certains rayons "à la coupe" de grandes enseignes.

C'est un fromage à croûte lavée qui peut se remplacer par du Livarot, Munster, vacherin Mont d'Or, Pont-l'évêque, de l'époisses etc, etc ....... 


Pour les pâtes, là j'ai pris des coquillettes mais, toutes les petites pâtes peuvent faire l'affaire.
J'ai essayé avec toutes celles-ci : 





et c'est très bon, d'autres font avec des farfalle ou des macaroni, personnellement je n'ai jamais essayé. 

La recette, la recette, la recette !!!!!!! 
Elle arrive, olà ! 

Il faut pour deux personnes : 

- 1 oignon blanc émincé
- 2 petites courgettes coupées en rondelles épaisses puis    
  chaque rondelles en quatre. Préférer de la longue de Nice 

   ou de la courgette trompette. 
- 1 morceau de lard de Colonnata ou 15 grs de beurre ou
   un peu des deux !

- 15 cl de vin blanc sec (du bon svp) 
- 50 cl de bouillon de légumes voire de volaille. Tout ne
   servira peut-être pas ou il faudra en rajouter c'est selon 

   la qualité des pâtes. 
- 150 grs de coquillettes. 
- 100/150 grs de Taleggio écrouté et coupé en dés. 
- Sel (peu) poivre du moulin. 

Faire fondre le lard ou le beurre, rajouter les oignons et les courgettes.
Laisser revenir sans prendre coloration. 





Rajouter les coquillettes. Crues bien sûr ! 
Laisser nacrer 3/4 mns à feu doux en remuant. 



Ajouter le vin blanc et laisser réduire complètement en remuant. 



Ajouter petite louche par petite louche le bouillon choisi. 
Il doit être maintenu à petite ébullition dans une autre casserole.
Tourner le mélange pour ne pas que ça attache. 





Laisser cuire entre 8 à 12 mns , c'est selon la qualité et la variété des pâtes choisies. 
Comme je dis toujours le mieux c'est de goûter !-o)
Attention c'est plus rapide qu'avec le riz Arborio ou Carnaroli. 
Poivrer. Saler si besoin.
A la fin de la cuisson ajouter le Taleggio en morceaux.
Faire  fondre en remuant et rajouter une petite louche de bouillon chaud.
Mélanger, servir dans des assiettes creuses chaudes et rajouter un filet de bonne huile d'olives crue. 






Voilà, voilà avec en entrée une petite soupe de billes de melon au pastis (cuire le pastis avec les graines du melon et du sucre puis mixer et passer) et menthe ciselée , accompagnée de chiffonnade de Parme enroulée sur des gressins. 

Bon appétit.
Gros bisous à tous et belle journée.
Mireille. 

samedi 14 juin 2014

PHOTO DE LA SEMAINE 88



Repas entre amis. 
Je les trouve solidement attachés à leurs chaises, pourtant elles n'ont rien d'extraordinaire !-o) 
Pour ne pas chuter après un excès de boisson peut-être ? 



Je dédie cette photo à toutes et tous mes ami(e)s avec qui j'ai partagé de merveilleux repas et aussi à tous ceux avec qui je vais le faire à l'avenir.

Allez voir chez Amartia ce qui vous a été concocté  par tous les sympathiques participants à ce rendez-vous hebdomadaire. 






Gros bisous.
Belle journée à tous.
Mireille

jeudi 12 juin 2014

PAVIA, PAVIE. Visite chez Paola (suite 3 et fin pour cette fois).

Cela fait déjà trois semaines que nous sommes rentrés de Pavie et de notre visite à Paola. 
Trois semaines, trois billets. Pour les deux premiers si vous ne les avez pas vu clic et clic mais je sais que vous êtes venus nombreux et je vous en remercie. 

Après une merveilleuse  journée passée avec Paola et Giovanni à sillonner Pavie, nous nous retrouvions sans guides le lundi car le travail les attendait.
Alors comme j'ai l'habitude de le faire j'ai laissé me guider mes pas et surtout mes jambes !-o) 

Et première chose, se garer près du "Ponto coperto" de Pavie car qui n'a pas vu son pont couvert n'a pas vu Pavie. 

Il enjambe la rivière Tessin ou Fiume Ticino.  Construit une première fois à l'époque romaine d'Auguste c'est, sur les bases de celui-ci qu'en 1351 est bâti celui de l'époque médiévale, détruit en 1944 par des bombardements des forces alliées il achève de s'effondrer en 1947.
Il est reconstruit à l'identique 30 m en aval entre 1949 et 1951. Clic pour plus de détails. 


Un vue de dos. 





Les bords de la rivière sont très fleuris à cette époque de l'année, c'est vraiment un plaisir. 





Les péniches dont certaines sont transformées en bar ou restaurant. 




Le pont relie le centre historique de Pavie au charmant quartier de Borgo Ticino. 







Je rentre dans le centre historique en logeant un charmant jardin-hommage aux bersaglieri. 





Puis j'avance au hasard des  petites ruelles désertes, pavées de galets. 




Mon regard est attiré par les entrées des belles demeures qui sont nombreuses .  Elégance, beauté,raffinement se mêlent partout. 

























Un simple et élégant cadran solaire. 




Puis tout à coup, au détour d'une toute petite ruelle,  un mur qui me plait. 

Je ne sais pas ce que c'est mais je vais découvrir une église qui fera partie de mes coups de cœur en ce qui concerne les bâtiments religieux. 








Je longe le mur. 











C'est la Basilique San Michele Maggiore di Pavia. 
Pour en savoir plus clic sur l'excellent site de ce lieu, n'hésitez pas à aller sur la visite guidée vous y verrez des merveilles et de très jolies photos, ce site est vraiment très bien fait. 
Il y a aussi  wikipédia clic.

Je vais juste vous montrer quelques images.


La façade, je n'avais pas assez de recul pour la prendre en entier. 

















Entrons à l'intérieur. 






Notre-Dame du Rosaire 













Crèche peinte du XVe siècle. En bois polychrome elle a été trouvé dans un placard de l'église, d'abord attribuée aux sculpteurs Del Maino, on sait aujourd'hui que le travail est de

1473 est à été effectué par Baldino de Surso. 












Bois polychrome XVe siècle. 





Crucifix de Teodote Xe siècle que je trouve très moderne pour l'époque.  

Bois, feuilles d'argent et or. 
L'histoire en est très belle mais longue, allez voir si vous le voulez  sur le site cité plus haut.



Fresque "Il tempo" 






Je vais stopper là car ça serait vraiment trop long, mais je ne sais pas pourquoi cette basilique m'a plu autant, certainement une atmosphère si particulière qui se dégage de ce lieu si simple et si riche à la fois. Un sentiment inexplicable et qui ne peut passer à travers mes modestes photos.

En repartant, je vais passer devant la mairie de Pavie et sa statue d'Auguste. 











Bon je me dépêche car je veux aller dans un endroit à une dizaine de km de Pavie.
La Certosa di Pavia,   je ne  pourrais pas rentrer à l'intérieur car c'est fermé le lundi, je le savais mais, je voulais en faire le tour. 



La Chartreuse de Pavie est un monastère, elle date du XIVe siècle. Elle est le plus important monument du gothique tardif en Italie.

Je vais pouvoir prendre quelques photos de loin en en faisant le tour.

Le Vestibule. 








Un superbe gardien au soleil veille sur la grille. 





Il ne regarde plus, vite je peux passer !-o)))




La Certosa derrière les murs. 





Pas terrible mais, je vais essayer de faire le tour.
Au passage mon regard est attiré par les aérations des cheminées des maisons alentours. 





Par là c'est un peu mieux. 



















Pour en savoir plus sur la Certosa di Pavia clic et clic.

Voilà nous allons quitter Pavia mais, avant de partir un petit arrêt ici. 





C'est une laiterie et son magasin de spécialités Pavesanes.
Vous nous connaissez ? 


La voiture en marche arrière pour pouvoir charger la meule de Grana Padano au lait du pays. 




Mais non je plaisante, rhôlala !-o)))))
Enfin nous étions chargés quand même !!! 




Un dernier regard au paysage et nous voilà repartis vers le sud. 




C'est avec regret que nous quittons Pavie et la Lombardie.
Les nuages nous poussent un peu et vont nous accompagner jusqu'à Albenga où nous quittons l'autoroute pour profiter du bord de mer.

Qu'allons nous retenir de ce trop bref séjour à Pavie.
La découverte d'une ville magnifique, une ville calme, riche en monuments, en histoire en culture. 

  
L'accueil chaleureux et amical de Paola, Giovanni et de leur fils Elia. Et celui non moins chaleureux de La Tribu.

Et comme avec Paola tout fini avec des chats, nous en avons ramené deux .
Deux Prunette, accompagnées de quatre sortes de fromage qui viennent de la province de Giovanni  la Sardaigne et du vin de la même province pour boire avec. 


Voici les deux Prunette serre-livres en action ! 




Encore merci à vous La Tribu. 

Prunette

Gros bisous à tous et belle journée.

Mireille.


Désolée mais je suis momentanément obligée d'actionner la "vérification des mots" suite à un envahissement de spams.
Je n'aime pas ça du tout.
Merci de comprendre.