CITATION

Quelle est votre opinion au sujet du Ciel et de l'Enfer ? Je préfère ne pas vous répondre, j'ai des amis des 2 côtés. Jean Cocteau


samedi 18 mai 2013

LA PHOTO DE LA SEMAINE 41

Après mon billet de mercredi où je rendais hommage aux travailleurs de l'ombre du festival. 
Ce dernier étant un sujet inépuisable en matière d'insolite, je continue sur ma lancée avec les :  aficionados du tapis rouge. C'est certainement une image que vous avez déjà vu.

Non, non Chanel ne s'est pas reconverti en magasin de bricolage.



Cette année ils se sont installés la nuit du 10 au 11.  Le festival à ouvert le 16 !!!! La photo est prise le 14. 
Au début ils sont trois ou quatre puis il finissent par être une belle centaine si ce n'est plus, coincés sur le petit terre plein central au milieu des voies de La Croisette et du gaz d'échappement.
Les escabeaux et les chaises sont accrochés entre eux par des chaines tenues par des cadenas.  
Ils viennent de la France entière et des quatre coins du monde.
Ils mangent, se relaient pour aller dormir un peu ou aux toilettes. 

Ils restent la durée du festival, prenant des congés exprès et ne quittent pas l'endroit, qu'il fasse beau (hum) qu'il vente, ou qu'il pleuve et même pendant les orages

Installés  face aux marches, ils attendent l'arrivée des stars et traquent, la moindre poignée de main, l'esquisse de sourire, la photo de près ou,  bonheur suprême la photo avec la star et pourquoi pas un bisou. 
Certains se prêtent au jeu comme Belmondo, Pitt ou Clooney et bien d'autres encore.
Certains les ignorent comme cette année Di Caprio. 

Voilà ils font partie du décor, ils sont là, je n'en dirais pas plus.

Rassurez vous, pas de photos de stars sur mon blog. Je dors quand ils sortent ! ;o).

 

Si vous voulez voir les autres participants à cette sympathique chronique hebdomadaire c'est chez Amartia

 Bon samedi à tous. Mireille. 






 








 

63 commentaires:

  1. Avec ce qui tombe ce matin j'espère qu'ils ont pris un parapluie !
    Bisous
    Marie-Ange

    Ma photo de la semaine ici : lesbonheursdenina.blogspot.com
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il étendent des bâches et ont des impers de l'armée mais, quand les officiels arrivent, il faut qu'ils enlèvent leurs protection à cause de la sécurité.
      Je vais aller voir ta photo.
      Gros bisous Marie-Ange.
      Belle journée.

      Supprimer
  2. J'ai du mal à imaginer que l'on puisse passer ces journées comme cela mais bon il faut de tout pour faire un monde!
    merci de ce reportage ! il nous apprend plein de choses que je n'imaginais même pas !
    belle journée
    bises
    Sophie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est presque impensable. C'est la première année que je prend des photos pour montrer un peu autre chose.
      Sinon je n'y mets jamais les pieds, pourtant je suis juste à côté.
      Gros bisous Sophie.
      Belle journée

      Supprimer
  3. Sympas tes reportages sur l'envers du décor!
    Mais je préfère voir tout ça grâce à tes images que d'être sur place!
    Un monde assez étranger à ma propre vie!!
    Bises et bon WE!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une faune totalement différente que celle que tu magnifies sur ton blog.
      Je comprends que tu puisses préférer être dans ta nature.
      Deux mondes aux antipodes.
      Gros bisous et belle journée

      Supprimer
  4. Excellent !

    Comme les photographes amateurs d'affût (clin d'oeil à Noushka qui doit connaître ce genre d'exercice), il leur faut une qualité indispensable à ce genre d'exercice : LA PATIENCE !
    Au moins, ils ont de quoi s’asseoir en attendant.

    Comme j'ai aussi un peu de patience (il en faut toujours avec les animaux), j'attends la suite de ton reportage sur les coulisses du festival avec intérêt

    biseeeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui les amateurs d'affût traquent les images d'une autre faune.
      Ce n'est plus de la patience là, ça dure presque trois semaines pour eux puisqu'ils arrivent 6 jours avant et restent jusqu'à la clôture.
      Et puis dans une atmosphère de bruits et d'odeurs qui n'a rien a voir avec les animaux !;o).
      Pour la suite du reportage des coulisses, un peu de soleil serait le bienvenu car c'est de la photo volée sur le vif (pas à l'affût hihi)et, il faut tomber aussi sur le p'tit truc.
      Biseeeeeeeeeees Christineeeeeeeeeee.
      Belle fin de journée.

      Supprimer
  5. Oui, oui j'ai effectivement vu ces "aficionados" à la télé... faut être vraiment accro et ne pas craindre les intempéries (il pleut souvent durant le festival) pour tenter de rapporter "la photo" de l'année !
    Bisous Mireille et bon week end de Pentecôte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aujourd'hui franchement je ne sais pas dans quel états ils sont, j'ai évité La Croisette car comme il n'y qu'une voie avec la pluie c'est la panique.
      A mon avis ils trempent.
      Ce ne sont pas des professionnels et franchement je me demande ce qui les motivent. Mais bon !
      Gros bisous et belle fin de soirée.

      Supprimer
  6. On dirait le Tour de France? A quand les mobil homes?
    Tu as raison, il ne faut pas sortir en même temps que les zombies!
    Bonne semaine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les mobil homes ? Ils sont déjà interdits dans la ville alors au moment du festival c'est niet. Mais il parait que tout peut arriver.
      Les escabeaux sont tolérés car ça fait partie du folklore maintenant, mais ils ont été longtemps virés.
      Si tu vois les zombies qui sortent de soirée à l'heure où je vais boire mon café le matin.
      Bises et belle fin de journée.

      Supprimer
  7. encore une belle promenade dans ce joli monde du cinéma.
    bon week end
    bisous
    Rosa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le monde parallèle ça.
      Les dessous du festival.
      Gros bisous Rosa et belle fin de journée

      Supprimer
  8. je suis fascinée par cet engouement n'ayant pas le gène aficionados développé !
    je ne regarde même pas la télé et les mœurs "people" me laissent très indifférente.
    Sont-ils si nombreux à guetter le (la ) Nobel de médecine ?
    un beau reportage Mireille
    je te souhaite un très beau WE
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis comme toi Josette, malgré l'habitude tous les ans je suis abasourdie par la démesure de cette manifestation.
      Pour le prix Nobel de médecine, j'irai bien faire un reportage à Stockholm mais j'ai besoin de sponsors ! :o)
      Merci, gros bisous et belle fin de journée

      Supprimer
  9. Alors là, elle est proprement géniale ta phot de la semaine Mireille ! Incroyable phénomène de société, engouement surnaturel, l'homme a besoin d'idoles. J'avoue que j'ai mis 30 secondes à comprendre la raison de la présence des escabeaux ! J'en suis la mâchoire tombante ... Et j'ai immédiatement pensé à l'impérieuse nécessite pour ces fans d'avoir un système de sauvegarde aigu et sophistiqué de leurs photos numériques ! Tu imagines si, à l'occasion d'un ordi fusillé, ils perdaient le fruit de ces jours de veille !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as parfaitement compris ce que voulais dire.
      C'est le message que je voulais faire passer.
      C'est ça qui est presque effrayant, je suis encore passée ce matin et certains ont décorés leur escabeau comme un autel. Il y en a un avec plein de dauphins en plastique pour attirer le regard de Spielberg (le grand bleu )!!!.
      Tu as raison pour l'ordi je n'avais pas pensé à ça.
      Bon j'espère que ta mâchoire est remontée depuis hier.
      Belle soirée, bises.

      Supprimer
  10. Réponses
    1. Oui en effet mais tout de même, on se demande un peu où on va.
      Bisous Laurence. Belle soirée.

      Supprimer
  11. Je pense que les vendeurs d'imperméables et de parapluies doivent faire fortune en ce moment...
    Tu as vu cette journée HORRIBLE ?
    Je t'embrasse très fort, Mireille, en espérant te retrouver demain avec le soleil...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les vendeurs de parapluies à la sauvette ont fondu comme des vautours sur La Croisette. Il y en a un tous les 10 mètres.
      Tu as raison hier fut une journée terrible, aujourd'hui soleil et maintenant ça se couvre et il y a du tonnerre. Prunette a déjà passé la nuit sous le lit, je pense qu'elle va y retourner.
      Je t'embrasse bien fort, belle soirée la famille marseillaise.

      Supprimer
  12. Des coulisses qu'on ne montre guère. Merci pour ces photos intéressantes. Ce doit être spécial d'habiter Cannes au moment du festival !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien être décalée par rapport à l'évènement.
      C'est très spécial en effet et pour pouvoir rentrer chez soi il faut un laisser passer!!!
      Bises, belle soirée.

      Supprimer
  13. A chacun SA passion! celle-ci demande quand même une certaine dose de" courage et de persévérance " car ce ne doit pas être facile....enfin...je préfère pour eux...
    Passe une belle soirée et que la journée de demain soit ensoleillée...car hier ..je me suis retirée dans mon arche au bout du jardin..
    BISES!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est certainement un peu leur "chemin de croix". Souffrir pour être en communion avec leur idole.
      Et j'espère que l'arche n'a pas largué les amarres, hier ce fut terrible et aujourd'hui grand beau, puis depuis une heure c'est tout noir avec le tonnerre. On va encore s'en prendre une, je sens ça.
      Gros bisous Danielle, belle soirée.

      Supprimer
  14. Comme on dit, il faut de tout pour faire un monde! Ils ne font de mal à personne si ce n'est à eux-mêmes quand ils prennent froid ou se piétinent!C'est un monde qui m'est aussi étranger que celui des...fans de foot.Mais j'essaie d'être tolérante car j'ai peut-être moi aussi certaines fois des goûts ...bizarres.
    Heureusement que tu peux vivre cette période à contre courant...
    Je t'embrasse bien fort Mimi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison il faut de tout pour faire un monde de....fous.
      Je les plains plus qu'autre chose.
      Sous les jardins suspendus de ma résidence, il y a Le Théâtre de la Licorne où ce déroule la quinzaine des réalisateurs. Hier il est tombé un déluge, et bien ils sont restés à faire la queue plus de six heures sous la flotte !!
      Tu as des goûts bizarres ? Mais que fais-tu? Tu idolâtres les compotiers de cerises et les gâteaux aux amandes. Remarques perso c'est le poulpe et ses ventouses.
      Je t'embrasse bien fort Marie-Paule. Bises à Achilleas.
      Profite bien du soleil, ici c'est reparti, il y a un orage.

      Supprimer
  15. Etrange et saisissant aussi... Je ne savais vraiment pas qu'il y avait là des gens pendant tout ce temps à attendre... Même sous la pluie... J'ai bien vu les bousculades quand une star arrivait au bas du tapis rouge... Ils sont courageux et tout ça juste pour voir une vedette quelques minutes ou même quelques secondes... J'préfère aller prendre un bain de mer même sous la pluie !!! Merci Mireille pour ce superbe reportage ! J'ai vraiment aimé !
    Je t'embrasse très fort. Des bises à Antoine, caresses à Prunette. Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les bousculades sur le tapis rouge ce sont des photographes professionnels des médias du monde entier accrédités.
      Ceux des escabeaux ce sont vraiment des chasseurs d'autographes et de photos sur le vif. De plus comme j'explique, il y a des stars vraiment sympa qui se prêtent au jeu et d'autres qui les ignorent complètement.
      Je pense qu'il faut un petite dose de folie aussi. Mais bon peut-être faisons aussi des trucs parfois qui paraissent étranges aux autres.
      Merci beaucoup à toi ma Li.
      Toujours rien trouvé sur la sirène. Peut-être demain à Menton ?
      Je t'embrasse bien fort. Grosses caresses au bel Edgard

      Supprimer
  16. bon Dieu c'est pas possible le nombre de couillon qu'il y a
    té vé , j'ai angelina à 5 km à vol d'oiseau de chez moi, et bien d'autre, mais se sont des personnes comme tout le monde
    ralalalalala
    gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il en faut pour tous les goûts Jupi et puis leurs autographes valent chers, c'est aussi un peu la raison pour certains.
      Tu aurais dû aller la voir avant Angélina, maintenant c'est trop tard elle va se marier !!
      Et arêtes de râler c'est pas bon pour la santé.

      Supprimer
  17. Oui, nous vivons dans un drôle de monde (assez humide ces jours-ci). Et c'est promis j'arrête de m'énerver :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui humide et qui marche un peu sur la tête.
      C'est bien car je te promets que ça fait vieillir plus vite !:O).

      Supprimer
  18. je te souhaite un beau dimanche avec les tiens.......quelle patience ffffff bisousssssssssssssssssssssssssssssss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sara. Belle soirée à toi.
      Gros bisous

      Supprimer
  19. Personnellement il faudrait me payer cher pour en faire autant ! Je ne suis pas prête à passer des jours et des nuits comme ça, juste pour apercevoir et photographier des acteurs, fussent-ils très célèbres ! Mais comme le dit si bien quelqu'un plus haut ... il faut de tout pour faire un monde !!!
    Très bon dimanche !
    Grosses bises
    Cathy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perso moi non plus, mais les gens qui font ça sont vraiment des fanatiques du bout de papier signé ou du regard volé.
      C'est comme ça ! Je ne vais même pas chercher les places pour les soirées auxquelles j'ai accès en tant que cannoise car, il faut faire une petite demie-heure de queue à la mairie.
      Alors rester des nuits sous la pluie, risque pas.
      Gros bisous Cathy et belle soirée.

      Supprimer
  20. Une excellente idée de faire un reportage sur l'envers du festival. Au début des années 70, j'étais une habituée de cette grande foire du cinéma. J'allais y dévorer avec passion un maximum de films du monde entier (ah, le Marché du film!) qu'on n'était pas sûr d'avoir l'occasion de revoir en France. J'ai des souvenirs fabuleux de Cannes à cette époque. Il y avait déjà du monde, certes, mais pas comme aujourd'hui. Je trouve hallucinant que des gens se donnent autant de mal pour apercevoir un instant l'une ou l'autre star. Ce que cela signifie me fait un peu peur et m'attriste. Mais j'aime bien tes photos. Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était je m'en souviens une tout autre ambiance, j'habitais à Nice à l'époque et il nous arrivait de venir y faire un tour, c'était vraiment un plaisir, les gens étaient plus calmes, plus détendus, plus souriants. Ce n'est plus du tout ça et ce ne sont plus les films qui intéressent la foule mais, de voir et d'être vus. Ils se battent et se disputent pour 50 cm de trottoir et pour nous c'est le vrai foutoir mais il est vrai que ça "fait rentrer les devises".
      Il faut deux heures pour faire 1 km dans la ville. Les bus sont détournés et il faut des laisser passer pour rentrer chez soi.
      Et tu as raison on n'en oublierai même que les gens sont là pour travailler et vendre leurs productions. C'est tout de même l'âme première du festival.
      Tu as bien compris le sens de mon billet. C'est limite effrayant, il faut le vivre pour ressentir cela.
      Merci pour les photo Monika. Bises et belle soirée

      Supprimer
  21. Les pauvres , ils ont dû prendre une sacrée douche samedi!

    (C'est bizarre , je pensais avoir laissé un com et je ne le vois plus.)
    Bon , esperons que la semaine prochaine sera plus clemente pour eux.. et pour nous!
    Gros bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hier c'était infernal pour eux, j'ai été boire mon café au Moure Rouge ils étaient là sous leurs parapluies avec des impers tout fins. C'est qu'ils n'ont plus le droit aux bâches et aux parasols à cause de la sécurité. Et puis franchement face au tapis rouge c'était vraiment moche sur les photos.
      Bon, que le temps soit plus clément pour nous car eux je ne les plains pas vraiment, égoïste que je suis ! ;o)
      Je viens de voir la météo aux régionales, il parait qu'il y a le soleil.
      Non je n'ai pas vu ton com, un mystère de blogger !
      Je t'embrasse. Belle soirée

      Supprimer
  22. en italie dans cette periode pas de tapis rouge mais le vert des Alpini celle année ils étaient a Piacenza mon fils n'a pas suivi le rassemblament l'année dernière car il travaillait sur un cargo dans l'atlantique et cette anné car il est..désassemblé! au contraire son ami antonio qui est adjutant de santé pendant une semaine a été "de corvée":pas un jour chez soi , il a vecu à l'opital militaire !

    RépondreSupprimer
  23. Attends, que j'essaie de comprendre, les Alpini correspondent-ils à nos Chasseurs Alpins ?
    J'ai acheté des Pizzoccheri della Valtellina. Peux-tu demander à ton fils désassemblé , si je ne trouve pas de Fromage Valtellina, puis-je le remplacer par un autre, ça m'étonnerais. Ce n'est pas pressé.
    Demain je vais en Italie mais, je pense que tout est fermé. J'y retourne la semaine d'après. Donc ne te presse pas pour la réponse.
    Bises belle soirée. Un coucou à Elia.

    RépondreSupprimer
  24. Impressionnant ! Je me demande bien quel plaisir on peut avoir à poireauter de cette façon. Je préfère -et de loin- faire une belle balade en montagne comme j'ai fait aujourd'hui, même si je sais que je vais le payer durement avec des courbatures terribles dès demain matin....
    Tant pis ! Les beaux paysages me plaisent davantage que la foule.
    Gros bisous à toi Mireille. J'espère que l'eau se réchauffe pour tes bains de mer ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne sais pas quel plaisir ils en retirent, mais les places sont chères et les batailles âpres. Et de plus je pensent qu'ils doivent avoir plus de courbatures que toi !!!
      Pas du tout, elle est froide mais j'essaie d'y aller quand même.
      Gros bisous Oxy. Belle fin de journée

      Supprimer
  25. Nous, chat nous laisse perplexes... Et toi, Prunette, qu'en penses-tu ? Ils ne sont pas toujours nets, ces bipèdes !
    Ronrons des Chats-Pitres.
    Bisous à Mireille.

    RépondreSupprimer
  26. Exactement Les Chats Pitres. C'est pas nous qui ferions des trucs pareil, rester des heures à perchés à regarder une souris en attendant de pouvoir déclencher le (petit) zoziau. Hihi.
    Non mais vous avez raison les verticaux ne sont pas normaux.
    Gros ronrons le trio. Bises à Miss Tigri.
    Belle fin de journée.
    Prunette.

    RépondreSupprimer
  27. C'est vrai ce que dit Gine cela rappelle un peu le Tour de France
    Mais dis moi je me pose une question,personne ne leur vole leur fauteuil ou leur escabeau?
    Comment cela se passe ils mettent un anti-vol?
    Cela m'a bien amusée je ne me moque pas car je serais capable de rester des heures pour les prendre en photos eux,ceux qui attendent!
    Je t'embrasse affectueusement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est un peu ça, manques plus que les cornes.
      En fait, les escabeaux sont reliés entre eux par des chaines, fermés avec des cadenas mais tout de même, des tours de garde sont instaurés au sein de chaque groupe. Ils se retrouvent tous les ans.
      Je ne me moque pas non plus, mais je n'aurai pas ta patience. J'ai pris la plupart des photos de la voiture avant l'ouverture.
      Mais pour les voir plus nombreux, il faut y aller au moment de la montée des marches et comme La Croisette est fermée trois heures avant. Même avec nos laisser passer on ne peut plus approcher en voiture et pas se garer bien sûr.
      C'est donc pedibus et tu sais que malheureusement ce n'est pas mon truc.
      Je fais toute mes courses chez Billa moi aussi en Italie, je préfère à Conad qui lui pourtant est italien.
      Je t'embrasse bien fort. Belle fin de journée

      Supprimer
  28. Hou la!
    M'enfin, ces gens sont fous, non?
    Le besoin d'aduler les stars m'a toujours laissée perplexe!
    En tout cas, c'est les marchands d'escabeaux et autres chaises pliantes qui sont contents!
    Et moi, en Lorraine je ne risquais pas de voir cela alors je te remercie pour le partage.
    Et je te remercie aussi pour ta visite et ton petit si chaleureux;o)
    MERCI tout plein ma ZAmie;o)

    ***
    GROS BISOUS et douce soirée****




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que oui mais, comme dit Michelaise certaines personnes ont besoin d'idoles.
      Ils sont vraiment bien équipés.
      C'est sûr qu'il faut le voir pour le croire. Les "vieux" cannois les appellent les monteurs de marches ..... d'alu.
      J'aime bien tes images insolites, tu me manquais.
      Gros bisous et belle nuit.













      Supprimer
    2. Je ne sais pas ce qui c'est passer mais j'ai laisser beaucoup de marge!!! ;o)

      Supprimer
  29. Yé ! Pas de photos de stars ! De toute façon Mireille, tu sais, je n'en connais pas une seule, non mais vraiment pas une seule. J'ai vaguement entendu parler d'un Pitt dont on m'a dit qu'il était un peu nul, c'est tout dire...

    Mais tes photos, alors, elles font le plaisir de ma journée. L'insolite, c'est tout dire…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non les photos de stars ne sont pas ma tasse de thé. Et puis c'est trop fatigant pour la fainéante que je suis et pourtant je suis à deux pas.
      Pitt on en entend parler toutes les semaines ici. D'autant plus qu'il possède une propriété viticole dans la région.
      De l'insolite ici en veux tu ? En voilà. Si j'avais plus de courage c'est toute l'année que je trouverai des sujets.
      Mais je préfère rêvasser en bord de mer.
      Merci Roger. Bises et belle fin de journée

      Supprimer
  30. ahhhh non je ris pas,j'adore recevoir des idées de recettes comme çà,merciiiiiiiiiiiii et on adore la vache qui rit comme ts les fromages mmmmm,je note et te dirais merciiiiiii ma Mireille,bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Essaie c'est vraiment super. Et moelleux.
      Bises à toi Sara. belle nuit

      Supprimer
  31. tu es aux premières loges et qu'est ce qu'il pleut et merci des images coulisses de là bas.
    bisous

    RépondreSupprimer
  32. Bientôt fini Frankie, palmarès et démontage. Ce qui est une grand moment aussi.
    Il a plu comme d'habitude, mais pas trop cette semaine.
    Gros bisous.

    RépondreSupprimer

Un petit mot ?
Un grand merci !